Naviguer dans cette page

Perspectives d'avenir

Les titulaires d’un diplôme de 1er cycle du Département de sociologie s’intègrent très bien au marché du travail.

À quoi les sociologues travaillent-ils?

Les options professionnelles au sortir de nos programmes sont très variées :

  • En action sociale (développement communautaire, mouvements sociaux, défense des droits, animation de programmes, intégration sociale des immigrants, insertion en emploi de groupes sociaux particuliers, etc.)
  • En coopération (développement social, emplois liés aux politiques et programmes orientés vers la famille, la santé, les jeunes, les femmes, etc.)
  • En action publique (développement, coordination ou évaluation de programmes publics, études de besoins, consultation en politiques sociales, d’immigration, d’éducation, de la langue française, de l’emploi et de la solidarité sociale, etc.)
  • En journalisme (journalisme d’enquête, recherche, analyse, rédaction, médias sociaux)
  • En relations publiques (organisation et coordination d’événements, communication, rédaction, recherche)
  • En éducation (enseignement au cégep ou à l’université, alphabétisation, éducation populaire, etc.)
  • En recherche (Statistique Canada, centres de recherche universitaires, centres affiliés universitaires et instituts de santé et services sociaux, syndicats, organismes publics, entreprises privées, organismes non gouvernementaux)
  • En entreprise (consultation, recherche, gestion, commercialisation, changement organisationnel, etc.)
  • En coopération internationale (recherche, programmation, coordination de programmes, formation, animation de groupes, action sur la condition des femmes, défense des droits, etc.)
  • En environnement (aspects sociaux du développement environnemental, développement durable)

Où travaillent les sociologues?

  • Dans les organismes d’action communautaire (l’environnement, défense des droits des immigrants ou lutte contre la pauvreté)
  • Dans les centres de services sociaux et de santé publique (CSSS, départements de santé publique, instituts de santé publique, etc.)
  • Dans les centres de recherche (centres ou équipes universitaires et gouvernementaux, fondations privées)
  • Dans les ministères provinciaux et fédéraux (ministère de la Santé et des Services sociaux, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, de l’Immigration et des Communautés culturelles, de l’Éducation, des Ressources humaines et du Développement social)
  • Dans les conseils nationaux (Conseil national sur le bien-être, sur la condition féminine, sur la jeunesse, sur la santé mentale, etc.)
  • Dans les agences et organismes publics (Office des personnes handicapées, Emploi-Québec, Société de transport de Montréal, Office québécois de la langue française, municipalités, etc.)
  • Dans les organismes à but non lucratif (entreprises sociales, carrefours jeunesse-emploi, maisons de transition, maisons de femmes ou de jeunes, etc.)
  • Dans les ONG de coopération internationale (Développement, Expertise et Solidarité internationale (DESI), Agence canadienne de développement international (ACDI), OXFAM, etc.)
  • Dans les maisons de sondage et d’analyse sociale (CROP, Léger Marketing, Statistique Canada, Institut de statistique du Québec, etc.)
  • Dans les grandes entreprises privées et parapubliques (Hydro-Québec, Loto-Québec, entreprises financières, etc.)
  • Dans les entreprises de communication (journaux, revues, radio, télévision, etc.)
  • Dans les cégeps et les universités

Avec un diplôme de 2cycle, il est aussi possible d’accéder à des emplois plus spécialisés et de travailler :

  • à l’élaboration, à la coordination ou à l’évaluation de programmes publics
  • en consultation relative aux politiques sociales
  • en enseignement postsecondaire
  • en santé publique

Exemples de professions possibles

On retrouve des diplômés de cette discipline au sein des professions suivantes. Il est toutefois important de noter que la plupart des professions requièrent minimalement un baccalauréat et souvent un niveau supérieur d’études universitaires. Informez-vous!

Inspecteur de l’immigration

Personne qui, après enquête sur l’admissibilité des requérants, prend les décisions relatives à leurs demandes d’immigration ou de séjour prolongé au Canada et qui s’occupe de certains aspects de l’intégration des immigrants au pays (accueil, information sur les services sociaux et les possibilités d’emploi, etc.). Elle est responsable également des enquêtes, des négociations et des formalités entourant l’expulsion d’immigrants illégaux, la déportation de criminels étrangers ou le rapatriement de citoyens canadiens en mission à l’étranger. Elle doit évaluer avec impartialité les demandes d’immigration en se basant sur les politiques, les lois et les critères établis, et faire preuve de diplomatie dans les cas litigieux.

Domaine

L'Humain

Famille

La société humaine

Pour faire
le bon choix
Test Cursus
Sociologue

Personne qui fait de la recherche en vue d’analyser, de décrire et d’expliquer les phénomènes sociaux relatifs à l’organisation de la vie en société et aux interactions humaines observables au sein de diverses structures (famille, communautés d’appartenance scolaire, ethnique, professionnelle, politique, etc.) ou encore de tenter de résoudre les problèmes qu’ils soulèvent. Selon son champ de spécialisation et son milieu de travail (université, organisme communautaire, fonction publique, entreprise privée), elle s’intéresse à des problèmes sociaux différents (pauvreté, délinquance, décrochage, conflits ethniques, besoins rattachés à des clientèles particulières dans les milieux scolaire, urbain, hospitalier). Elle recueille des données au moyen de techniques et d’outils appropriés (observations sur le terrain, enquêtes, sondages d’opinion, entrevues, tests sociométriques, etc.), en fait l’analyse et produit des rapports qui présentent des voies de solution aux problèmes étudiés ou des recommandations visant à orienter l’action de divers intervenants.

Domaine

L'Humain

Famille

La société humaine

Pour faire
le bon choix
Test Cursus
Agent d’information

Personne qui fait connaître les activités et services d’une organisation (ministère, établissement d’enseignement, entreprise, etc.) auprès des médias et d’une clientèle cible et qui voit généralement aux communications internes d’une entreprise. Pour ce faire, elle détermine, selon les besoins et la clientèle, le moyen de communication le plus approprié (réunion des membres, brochure, communiqué de presse, conférence de presse, salon, etc.), établit le contenu des messages et s’assure de leur distribution. Elle peut également être responsable de répondre à des demandes de renseignements verbales ou écrites que reçoit l’organisation.

Domaine

L'Humain

Famille

La société humaine

Pour faire
le bon choix
Test Cursus

Cheminements d’études possibles

Certains de nos diplômés de ce programme d'études ont poursuivi leurs études dans les programmes suivants :

Programmes d'études Thèses Période

Journalisme

Diplôme d'études supérieures spécialisées 30 crédits 2-405-1-1
Cours de jour Cours de soir

Psychologie - Campus Montréal

Baccalauréat 90 crédits 1-220-1-0
Cours de jour
Cours de jourThèses Cours de jour

Sociologie

Maîtrise 45 crédits 2-255-1-0
Cours de jourThèses Cours de jour

Travail social - Campus Laval

Baccalauréat 90 crédits 1-250-1-5
Cours de jour

Travail social - Campus Montréal

Baccalauréat 90 crédits 1-250-1-1
Cours de jour

ATTENTION : La réussite de ce programme ne constitue pas une garantie d’admission au(x) programme(s) ci-dessus. Consultez la page descriptive du programme d'études qui vous intéresse pour connaître les critères d’admissibilité.

Signaler un changement