Comprendre les entrevues et les tests d'admission

Dans certains programmes d’études de 1er cycle, la sélection des candidats peut comprendre, en plus des résultats scolaires, des entrevues, des tests ou autres afin d’évaluer la motivation, les aptitudes et le jugement des candidats. Le bilan de ces évaluations peut conduire à l’élimination de toute candidature qui ne présente pas les qualités jugées essentielles à la réussite des études envisagées.

Cette page présente des tests et des entrevues susceptibles de faire partie de l’évaluation des candidatures dans certains programmes d’études. Consultez la page descriptive du programme d’études qui vous intéresse pour connaître ses conditions d’admissibilité.

Tests d'admission dans un programme d'études

Test d’évaluation des compétences transversales (TECT en ligne)

Les candidats à certains programmes d’études du domaine de la santé doivent se soumettre à un test d’évaluation des compétences transversales (TECT en ligne) dans le cadre du processus d’admission. Consultez notre foire aux questions pour plus de détails.

Test d'aptitude aux études dentaires (TAED)

Le candidat aux études en médecine dentaire doit s’inscrire lui-même et réussir les épreuves de l’Association dentaire canadienne afin d’être admissible. Ce test permet de vérifier si le candidat possède un minimum de dextérité pour manipuler et façonner des petits objets et l’habileté à percevoir ces objets en trois dimensions. Pour ceux qui réussissent ces épreuves, les résultats obtenus n’entrent pas dans l’évaluation du dossier.

Test de connaissances et d’aptitudes musicales

La Faculté de musique impose un test de connaissances et d'aptitudes musicales à tous ses candidats (à moins qu’ils ne souhaitent pas suivre de cours qui requièrent des préalables musicaux dans les programmes suivants : musique, art et société et musiques numériques), qu'ils aient obtenu le DEC dans un programme de musique ou qu'ils aient acquis leurs connaissances musicales par un enseignement privé, parallèle à leurs études.

Le test sert à vérifier s'ils possèdent les connaissances et les aptitudes musicales de base requises. Il sert aussi, en première année, à former des groupes homogènes d'étudiants ayant un niveau de connaissances et de culture musicale similaires.

Tests relatifs aux langues

Test de français d’admission (TFA)

Une connaissance minimale du français oral et écrit constitue un à priori pour s’engager dans des études universitaires en français. Ainsi, pour être admissible à un programme de 1er cycle, le candidat doit démontrer qu’il satisfait aux exigences linguistiques décrites sur les pages descriptives des programmes d’études.

Si ses études antérieures n’ont pas été entièrement faites dans un contexte francophone, le candidat devra faire le test de français d’admission (TFA), qui vise à mesurer sa connaissance en français oral et écrit. Le cas échéant, l’Université convoquera le candidat au TFA, qui comporte deux volets : le test de français international (TFI) et une rédaction de deux pages sur un sujet donné.

Le candidat peut demander à être dispensé de passer le TFA s’il l’a réussi avec le score requis moins d’un an auparavant ou s’il peut invoquer un des motifs énoncés dans le document de demande de dispense. Par exemple, les candidats issus des cégeps anglophones qui ont fait toutes leurs études secondaires en français au Québec peuvent demander à être dispensés du TFA. Consultez la page Test de français d’admission à l’UdeM (TFA) pour plus de détails.

Test de français Laval-Montréal (TFLM)

Le test de français Laval-Montréal (TFLM) permet de vérifier les connaissances sur la norme du français écrit (grammaire et vocabulaire). Il s’agit d’un test de classement obligatoire pour plusieurs programmes d’études, dont l’Année préparatoire et plusieurs programmes de la Faculté des sciences de l’éducation et de la Faculté des sciences infirmières. Il s’agit d’un test d’admission pour certains programmes en traduction.

Test de français de la Faculté de l’éducation permanente

Le candidat à un programme du champ de la communication de la Faculté de l’éducation permanente (communication appliquée, journalisme, publicité, etc.) doit se soumettre à un test de français propre à ces programmes.

Autres tests de connaissances de langues

Pour certains programmes requérant la connaissance d’une langue particulière (études allemandes, études hispaniques, etc.), un test éliminatoire peut être imposé à l’admission.

Compréhension de l’anglais

À l’exception des programmes d’études anglaises et de traduction, qui imposent un test de connaissance de l’anglais aux candidats, la maîtrise de l’anglais ne constitue pas une exigence d’admission.

Il est toutefois fortement recommandé aux futurs étudiants d’acquérir une compréhension de l’anglais écrit. En effet, dans bon nombre de programmes, de nombreux ouvrages de référence, des publications et une part importante de la documentation sont rédigés dans cette langue.

Absence à un test ou à une entrevue

Le candidat contraint de s’absenter à un examen, un test ou une entrevue doit communiquer avec le service qui l’a convoqué. Si le candidat est absent à l’examen, au test ou à l’entrevue au moment fixé, son dossier sera fermé. Le candidat peut toutefois justifier cette absence en écrivant à l’autorité compétente le plus rapidement possible.


Essayez l’aide-mémoire interactif Parcours

Pour préparer soigneusement votre dossier de candidature, utilisez l’aide-mémoire interactif Parcours, exclusif à l’Université de Montréal, afin de vous éviter des embûches en cours de route.

Accédez à Parcours