Étudier à Montréal ? C’est la question que se posent les étudiants qui s’apprêtent à suivre l’Année préparatoire offerte par l’UdeM. Chaque année, ils sont nombreux à retourner sur les bancs de l’école. Décryptage de l’Année préparatoire en 5 points. 

1- Profiter du dynamisme de la meilleure ville étudiante au monde

Étudier à Montréal, c’est s’engager à vivre au rythme de la meilleure ville étudiante du monde. À l’UdeM, vous n’y échapperez pas non plus ! Vous aurez l’opportunité d’y rencontrer des personnes des quatre coins du globe. Entre 2014 et 2017, 38,1% des nouveaux inscrits en année préparatoire étaient nés à l’étranger. Chaque année, ce sont les étudiants originaires du Maroc, d’Haïti et de l’Algérie qui sont les plus nombreux à parfaire leurs connaissances auprès d’étudiants québécois et canadiens. Dépaysement et nouvelles amitiés garantis! Ce serait dommage de ne pas en profiter.

2- Se familiariser avec un milieu universitaire de haut niveau

Et si un jour vous aviez toutes les cartes en mains pour « baigner » dans un milieu universitaire de renommée internationale ? C’est justement la réalité des étudiants en année préparatoire à l’UdeM et ce sera peut-être votre tour! À vous les cours magistraux, les semaines de lectures dans les plus belles bibliothèques du campus, la validation de crédits… Un nouveau monde s’offre à vous, profitez-en! Et en cas de baisse de régime, pas de panique : d’autres sont passés par là avant vous et sauront vous épauler! Être entouré d’étudiants et de professeurs passionnés, c’est bon pour le moral.

3- Se préparer pour une formation universitaire  

Se lancer dans une année préparatoire c’est se rendre admissible à une multitude de programmes d’études. Vous avez trois choix d’orientations possibles : sciences, sciences humaines et sociales ou arts et lettres. Si l’orientation scientifique est plus rigide (elle donne accès à de nombreux programmes scientifiques avec des préalables bien spécifiques), les deux autres vous permettent d’explorer un répertoire de cours plus large. N’hésitez pas à utiliser le planificateur des études à l’année préparatoire pour bien choisir votre orientation et vos cours !

4- Se donner les moyens de se constituer un solide dossier scolaire

Vos résultats à l’année préparatoire compteront dans l’analyse de votre dossier scolaire en vue d’une admission à votre programme d’études de rêve. De plus, les étudiants de l’UdeM peuvent être favorisés lors de l’étude des demandes d’admission. Assurez-vous donc de mettre tous les efforts nécessaires pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

5- Des prépas spécifiques existent

Si vous souhaitez étudier à la Faculté de l’éducation permanente ou à la Faculté de musique, des années préparatoires spécifiques existent ici et . Encore plus pertinent pour vous ! Plus d’infos sur l’Année préparatoire ici.

Programme d'études

Année préparatoire

À propos de l'auteur
Daisy Le Corre

Daisy est journaliste et chargée de projet au Service de l'admission et du recrutement. Amoureuse des mots et de la vie des gens, elle a toujours des idées plein la tête! Indiscrétion : elle voue un culte infini à Catulle Mendès, l'auteur qui lui permet d'étudier l'androgynie dans les oeuvres décadentes du 19e siècle. Raison pour laquelle elle poursuit sa recherche en littératures à l’UdeM…

Globe-trotteuse
Plume à papote
Queer

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie