À la découverte des programmes d’études

Avec les programmes de la Faculté de pharmacie, vous entrez dans la grande communauté des spécialistes de la thérapie par le médicament, du laboratoire de recherche aux milieux communautaire et hospitalier.

Un savant mélange de rigueur scientifique et de communication 

Contrairement à la croyance populaire, étudier à la Faculté de pharmacie, ce n’est pas vous préparer à compter des pilules! Nos 3 programmes sont conçus pour former des spécialistes de haut niveau de la thérapie par le médicament. Qu’il s’agisse d’assurer un suivi rigoureux auprès des patients et des patientes ou de développer de nouveaux médicaments, votre rôle en est un de premier plan.  

La pandémie mondiale a d’ailleurs mis en lumière les frontières élargies de la pratique, comme le souligne Nathalie, vice-doyenne aux études et à la vie étudiante de la Faculté de pharmacie. « La pandémie a démontré l’importance du médicament, de la découverte de nouveaux traitements, de la santé publique et du rôle du pharmacien. Les pharmaciens et pharmaciennes ont, entre autres, grandement contribué à la campagne de vaccination ». 

Pour réussir en pharmacie, il faut bien sûr avoir la passion des sciences, mais ce n’est pas tout. Il faut aussi avoir « le goût de travailler avec les gens, une bonne dose d’empathie, de la curiosité et de la rigueur scientifiques, en plus de la capacité de vulgariser et communiquer », poursuit Nathalie.  

Car en milieux communautaire et hospitalier, vous vous assurerez de la pertinence et de la sécurité des produits à administrer. Vous devrez donc être en mesure d’expliquer vos recommandations, autant à des professionnelles de la santé qu’à des patients et patientes qui n’ont aucune formation médicale. 

Si vous rêvez plutôt de développer un nouveau traitement contre la maladie d’Alzheimer ou le cancer du côlon par exemple, notre baccalauréat en sciences biopharmaceutiques (BSBP) vous prépare à occuper une variété d’emplois dans l’industrie du médicament et les milieux connexes, mais aussi à vous perfectionner aux cycles supérieurs. 

Que vous choisissiez l’un ou l’autre de nos programmes, il faut tout de même se le dire : les études en pharmacie sont exigeantes. Mais rassurez-vous! Tout est mis en œuvre pour vous soutenir et vous aider à réussir. « Si on a la motivation et qu’on aime apprendre, il y a énormément de soutien disponible. Je pense aux associations étudiantes qui sont vraiment dynamiques, aux collègues qu’on apprend à connaître, aux différents programmes de soutien à la réussite », explique Nathalie.

Et il va sans dire que vous bénéficierez de l’accompagnement de notre personnel enseignant hautement qualifié. Nos enseignants et enseignantes vous transmettront ce qu’il vous faut pour exercer selon les plus hauts standards de la profession, en plus de vous épauler pour vous aider à réaliser un projet de vie qui colle vraiment à vos aspirations.

Des programmes qui vous préparent à votre profession  

Le doctorat de premier cycle en pharmacie (Pharm. D.) est d’une durée de 4 ans à temps complet. Il comporte un nombre important de cours de sciences en lien avec le corps humain, des cours portant sur l’exercice de la pharmacie dans le contexte sociétal, des laboratoires, un projet à portée communautaire, des stages et un cours optionnel. 

Le programme vous permettra de faire une exploration très complète du domaine. De plus, au fil de vos apprentissages et expériences, vous aurez de nombreuses occasions de préciser ce qui vous allume vraiment et correspond le mieux à vos aspirations. 

Le baccalauréat en sciences biopharmaceutiques (BSBP), d’une durée de 3 ans à temps plein, est tout aussi diversifié que le précédent. « On y explore la chimie, la biologie, les mathématiques, la recherche fondamentale, l’économie, le développement du médicament du début à la fin. Ce bac m’a permis de développer mon autonomie et mon sens de l’organisation », raconte Arianne, étudiante de 3e année en sciences du BSBP. 

Si le cœur vous en dit, ces 2 programmes donnent accès aux études des cycles supérieurs.

Enfin, pour les personnes formées à l’étranger qui souhaiteraient pratiquer la pharmacie au Québec, nous offrons la Qualification en pharmacie (QeP). Ce programme est d’une durée de 16 mois à temps plein et vous permettra d’acquérir toutes les connaissances dont vous aurez besoin pour exercer la profession dans le système de santé québécois.

Un projet de vie, mille opportunités de carrière 

Que vous ayez déjà en tête de travailler dans le milieu communautaire, hospitalier ou en laboratoire, les possibilités sont nombreuses et variées. L’histoire de Maéva, diplômée du programme Pharm. D. et étudiante à la maîtrise en pharmacothérapie avancée, illustre à merveille la grande diversité des milieux d’exercice.

« À l’hôpital, je travaille surtout à la distribution. Je vérifie les ordonnances pour m’assurer que c’est sécuritaire pour le patient et je propose des alternatives en cas de problème. En pharmacie communautaire, il faut savoir orienter les patients vers les ressources appropriées, valider les ordonnances et émettre des recommandations aux médecins. Dans le milieu de la recherche, je fais principalement du service-conseil. » 

Parmi ses collègues de cohorte, certaines se sont orientées vers le service-conseil pour l’industrie pharmaceutique, tandis que d’autres se sont tournés vers la pratique en milieux communautaire et hospitalier en région éloignée.

« Personnellement, je savais que j’allais faire ma maîtrise, mais je ne savais pas que je pourrais autant diversifier ma pratique. Il y a tellement d’opportunités. J’apprécie de pouvoir faire différentes choses », poursuit Maéva.


Ce qu’il vous faut pour l’admission

Il est important de savoir qu’autant le doctorat de premier cycle en pharmacie (Pharm. D.) que le baccalauréat en sciences biopharmaceutiques (BSBP) sont des programmes contingentés. La qualité de votre dossier scolaire au moment de votre demande d’admission a donc une grande importance.

De plus, les candidats et candidates au Pharm. D. doivent se soumettre à l’examen CASPer qui vise à évaluer les compétences transversales. Vous devez vous y inscrire dans les 3 jours suivant votre demande d’admission. Les frais sont de 50 $.

Pour connaître tous les détails sur les conditions d’admission, cliquez sur l’onglet « Admission et exigences » des pages consacrées à chacun des programmes : doctorat de premier cycle en pharmacie (Pharm. D.), baccalauréat en sciences biopharmaceutiques (BSBP) et qualification en pharmacie (QeP).


La pharmacie en 360

Vous êtes dans le doute quant à votre choix de programme d’études? Utilisez Affiniti pour y voir plus clair!

Vous voulez en savoir plus sur la Faculté de pharmacie? Avec plaisir!

Vous voulez en savoir plus sur la profession? Voici quelques liens utiles :


Vous avez une question pressante? Clavardez avec le personnel de l’admission!

Vous voulez voir à quoi ressemble la vie étudiante chez nous? Abonnez-vous au compte Instagram @umontreal.futuretudiant!


À propos de l'auteur(e)
Sarah Paradis

Sarah est agente de communication au SAR depuis l'automne 2020. Communicatrice passionnée, elle raffole de la création de contenu numérique, de l'évènementiel et de l’animation. Fière Montréalaise, elle est amoureuse de sa ville et de tout ce qu’elle a à offrir. Avec Sarah, vous vous sentirez toujours comique, comme elle a le rire très facile! 

Création de contenu
Animation
Fan de chiens

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.