Demande d'admission | Conseils

Téléverser ses documents sans se poser ces cinq questions essentielles équivaut à postuler un emploi en oubliant de mettre son CV en pièce jointe ou à écrire un texto à la personne qui fait battre son cœur sans le reformuler 50 fois avant d’appuyer sur « envoyer ». Bref… C’est inconcevable!

1. Mon document est-il bien assemblé et respecte-t-il les formats exigés?

Il peut être tentant de combiner tous ses fichiers dans un même PDF et de les téléverser dans la tâche en tête de liste. Ce n’est malheureusement pas une pratique acceptée. Vous devez téléverser un PDF pour chacun des éléments de votre Liste de choses à faire.

La fusion de vos fichiers en un seul PDF sera toutefois requise pour regrouper, par exemple, les études d’un même établissement scolaire, le recto et le verso d’un document si les deux côtés sont imprimés ou un document et sa traduction française.

Pour ce qui est des formats exigés, tous les détails se trouvent sur la page Faire parvenir les documents


2. La version du document que je suis sur le point de téléverser est-elle (VRAIMENT) la bonne?

Si l’ombre d’un doute surgit à votre esprit, c’est que vous devez malheureusement vérifier de nouveau. Rappelez-vous qu’une fois votre fichier ajouté au dossier, la tâche disparaît aussitôt de votre Liste de choses à faire. Si le document est rejeté, il faudra attendre quelques jours avant que la tâche ne vous soit réassignée dans votre Centre étudiant. Un deuxième coup d’œil ne vous coûtera rien en appuyant sur « consulter » (Cons.) avant d’enregistrer votre fichier.


3. Mon document est-il suffisamment lisible?

Si votre document vous paraît flou lorsque vous l’agrandissez à 100 % et que sa netteté est tant soit peu compromise, il ne sera tout simplement pas évalué et vous sera demandé de nouveau. Ne prenez pas de risques inutiles : n’envoyez ni capture d’écran ni fichier d’une résolution inférieure à 300 ppp.

Si vous avez besoin de conseils pour numériser vos documents, consultez la page Assembler vos documents numériques.


4. Mon document doit-il être envoyé dans le Centre étudiant… ou non?

Si vous avez un conseil à retenir de cet article, le voici : prenez le temps de lire les « détails de la tâche » avant de soumettre votre document. Si vous appliquez cette consigne, non seulement je serai fière de vous, mais vous gagnerez également un temps précieux.

Exemples fréquents 

Certains documents doivent être envoyés directement à d’autres services ou facultés. C’est le cas d’une demande de dispense à l’exigence de français à l’admission. Le formulaire doit être rempli et retourné par courriel au Centre de communication écrite (CCE), l’instance responsable de cette exigence. Il ne faut pas l’associer à la tâche « Attestation de français ».

Aussi, si vous devez présenter une ou plusieurs lettres de recommandation, les personnes qui les rédigent doivent les transmettre directement à l’Université dans une enveloppe scellée, en personne ou par la poste. Vous trouverez tous les détails sur la page Préparer les documents.


5. Suis-je sur le point de téléverser un document non pertinent?

Par exemple, inutile de téléverser une lettre expliquant que vous n’êtes pas en mesure de soumettre un relevé de notes. Lorsqu’elle sera ajoutée à votre dossier, cette lettre sera automatiquement renommée « relevé de notes » par le serveur et personne ne pourra vous répondre, et ça… c’est vraiment triste. Encore pire, il ne sera plus possible de faire parvenir le véritable document. Avez-vous retenu le point numéro 2?

Rappelez-vous, la plateforme de téléversement intégrée au Centre étudiant n’est pas un outil de messagerie. Si vous désirez communiquer avec l’équipe d’admission, faites-le par le formulaire de demande d'information avant de faire parvenir vos documents.


À propos de l'auteur
Marie-Pier Carpentier

Marie-Pier est agente de communication au SAR depuis avril 2018. Polyvalente et débordante d’enthousiasme, elle est aussi la reine de l’organisation et des post-it. Avec elle, le hasard ne décide jamais. Après des études en infographie, elle a arpenté le métier de designer graphique pendant quelques années en tête-à-tête avec son écran. Avide de relations humaines, elle a poursuivi des études universitaires en langues et communication. Depuis, elle conjugue communication graphique et écrite au plus-que-parfait.

Création de contenu
Stratégie Web
Pokémons

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie