À la découverte des programmes d’études

Avec les programmes de la Faculté de l’aménagement, réalisez votre rêve de créer des environnements bâtis porteurs de sens, en vous mesurant aux nombreux défis écologiques de notre temps.

Penser des environnements bâtis créateurs de sens et de liens

Si les marges de vos cahiers de notes sont remplies de croquis de structures et de cités imaginaires, ce n’est pas le hasard qui vous amène ici. Mais saviez-vous que pour certains programmes de la Faculté de l’aménagement, il n’est pas nécessaire de savoir dessiner comme Léonard de Vinci?

La pluridisciplinarité étant valorisée, il est tout à fait possible d’accéder à la maîtrise en urbanisme après un baccalauréat en sociologie, par exemple.

Que vous ayez ou non le sens de la perspective, vous aurez compris que l’étude de l’environnement bâti ne se limite pas à des plans sur une table à dessin. Elle fait une large place à la compréhension des interactions entre l’espace et les humains qui l’habitent et le font vivre. D’ailleurs, on ne parle pas de former une relève au service des bâtiments, mais bien d’une relève au service des communautés et des collectivités. La différence n’est pas banale.

Selon Jean-Philippe Meloche, professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture du paysage et responsable de la maîtrise en urbanisme, il y a 3 ingrédients essentiels à la réussite en aménagement. « Il faut aimer le travail concret, mais aussi la créativité pour pouvoir innover. Enfin, il faut aimer le travail d’équipe, car notre approche pédagogique privilégie l’apprentissage en collégialité ».

Comme pour tous nos programmes de premier cycle, vous devrez vous investir pour vous épanouir et réussir. Les étudiants et étudiantes le disent : les programmes sont exigeants. Mais que de belles surprises vous aurez en retour! Camille, diplômée du baccalauréat en architecture, pourrait vous en parler longuement. « J’avais une idée assez floue de ce qui m’attendait au départ. Si on m’avait dit que j’allais travailler 6 mois à Tokyo, je ne l’aurais pas cru! ». Parions qu’elle ne regrette pas d’y avoir mis l’effort!

Des programmes qui vous préparent au terrain

Dans un monde où les modes de vie sont en transformation permanente, les programmes de la Faculté de l’aménagement sont parfaitement en phase avec les enjeux de l’heure. Par exemple, ils tiennent compte de manière très concrète des défis que représentent les changements climatiques.

Les programmes sont à la fois axés sur la pratique et très ancrés dans les milieux d’exercice des différentes professions. Tout au long de votre cheminement, vous aurez donc de nombreuses occasions de collaborer à des projets qui ont un réel impact sur la société.

« Beaucoup de nos partenaires viennent nous rencontrer pour partager les problématiques auxquelles ils et elles font face et toutes nos activités pratiques vont porter sur ces enjeux-là. Très souvent, les étudiants et étudiantes vont aller présenter des solutions qu’ils et elles ont développées à ces partenaires, ce qui va éventuellement donner lieu à des projets réels dans des milieux de pratique », souligne Jean-Philippe Meloche.

En plus des nombreux travaux pratiques qui vous donneront un avant-goût de ce qui vous attend sur le terrain, vous pourrez assister à des conférences et participer à des colloques tout au long de votre parcours.

Il va sans dire que notre personnel enseignant vous accompagnera avec doigté pour que vous puissiez découvrir et adopter les meilleures pratiques, mais aussi pour vous permettre de développer vos talents au maximum.

Un projet de vie, mille opportunités de carrière

Que vous rêviez de devenir architecte, designer, architecte paysagiste ou urbaniste, les opportunités de carrière sont nombreuses et variées. « Si on regarde les firmes à travers le monde, on constate que ce sont des firmes interdisciplinaires dans lesquelles les projets mobilisent les compétences, les expériences, les innovations des différents domaines qui se chevauchent », explique Juan Torres, vice-doyen à la recherche et aux partenariats de la Faculté de l’aménagement.

En plus du secteur privé, vous pourrez évoluer dans les milieux associatifs et les différents paliers de gouvernement, ici ou à l’international, selon vos goûts et vos ambitions. « Je suis allée travailler 6 mois au Japon. Plusieurs de mes collègues ont fait des stages à l’international. D’autres ont fait le saut en politique municipale et d’autres ont démarré leur propre boîte », raconte Camille.

Peu importe le milieu de travail qui bénéficiera de votre savoir-faire, vous aurez la chance de travailler avec des collègues et partenaires aux expertises complémentaires pour mener à bien des projets qui façonneront les paysages intérieurs et extérieurs pour de nombreuses années.

Ce qu’il vous faut pour l’admission

Chaque programme de la faculté a ses exigences propres que vous devez connaître avant de préparer votre demande d’admission. Vous trouverez facilement toutes les informations dont vous avez besoin sur l’onglet « Admission et exigences » de la fiche du programme qui vous intéresse.

Vous êtes dans le doute quant à votre choix de programme d’études? Utilisez Affiniti pour y voir plus clair!

À propos de l'auteur(e)
Sarah Paradis

Sarah est agente de communication au SAR depuis l'automne 2020. Communicatrice passionnée, elle raffole de la création de contenu numérique, de l'évènementiel et de l’animation. Fière Montréalaise, elle est amoureuse de sa ville et de tout ce qu’elle a à offrir. Avec Sarah, vous vous sentirez toujours comique, comme elle a le rire très facile! 

Création de contenu
Animation
Fan de chiens

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.