À la découverte des programmes d’études

Avec nos programmes en intervention et relation d’aide, entamez un parcours stimulant qui vous permettra de mettre à profit votre goût pour les relations humaines et faites une différence dans la vie des personnes en difficulté.

Des qualités humaines au service du mieux-être des personnes dans le besoin

Si vos proches ont l’habitude de vous consulter pour des difficultés personnelles et que vous trouvez toujours le temps de les écouter, nous voulons vous connaître! Bien que toutes les professions en intervention et relation d’aide n’impliquent pas nécessairement d’interactions directes avec les diverses clientèles, la capacité d’écoute est une qualité essentielle pour réussir dans nos programmes.

À cela s’ajoute « l’esprit d’initiative, pour proposer des solutions adaptées aux personnes en difficulté qui ont du mal à se mettre en action. Il faut aussi une bonne ouverture d’esprit, car les personnes auprès desquelles il faut intervenir vivent des réalités parfois très différentes de ce à quoi on est habitué. Avoir un esprit d’analyse est également indispensable pour faire des évaluations justes et établir les bases d’une bonne intervention », explique Sophie Parent, vice-doyenne aux études de premier cycle et stratégie numérique à la Faculté des arts et des sciences (FAS) et professeure titulaire à l’École de psychoéducation

Enfin, on ne saurait trop insister sur l’importance de la rigueur, une qualité qui ne vient pas immédiatement à l’esprit quand on pense aux métiers des sciences humaines. « La rigueur est vraiment importante quand on intervient auprès de personnes très vulnérables. Sans cette rigueur, on court le risque d’accentuer leurs difficultés, et ce n’est certainement pas ce qu’on recherche », poursuit Sophie Parent.

Vous vous reconnaissez complètement? En partie? Rassurez-vous! Notre personnel enseignant vous accompagnera avec doigté pour que vous puissiez développer au maximum ces qualités indispensables. Vous pourriez même vous découvrir des talents cachés et des intérêts insoupçonnés! Car entreprendre des études universitaires, n’est-ce pas aussi une aventure au cœur de soi? 

« Je ne m’attendais pas du tout à aboutir là où je suis en ce moment. Je suis une personne curieuse de nature et j’avais besoin d’explorer plusieurs choses. Au début de mon bac, j’ai adoré la psychoéducation, mais je ne me doutais pas que j’allais me diriger vers la recherche. Ce que j’aime, c’est de pouvoir jumeler mon travail de recherche au travail de terrain », raconte Marion, doctorante en psychoéducation dans le cadre d’une réorientation qui s’est transformée en véritable passion.

Des programmes qui marient la théorie et la pratique 

Saviez-vous que l’Université de Montréal est la seule institution universitaire au Québec à offrir des programmes dans les 4 grandes disciplines de l’intervention psychosociale et de la relation d’aide aux 3 cycles de formation? En fait, c’est bien simple, « nous formons une grande part de la relève en intervention et relation d’aide au Québec », indique Sophie Parent. 

Les domaines d’études comprennent la psychologie, la criminologie, la psychoéducation et le travail social. Il n’y a pas de barrière infranchissable entre les programmes. Il vous est donc possible de modifier votre trajectoire à mesure que vos capacités, vos goûts et vos aspirations se précisent. 

Il va sans dire que tous les programmes comportent des activités pratiques et/ou des stages. Vous aurez ainsi non seulement un avant-goût de ce qui vous attend sur le terrain, mais vous pourrez développer des compétences utiles dans votre vie de tous les jours, comme le dit si bien Marion. 

  « Dans le cadre de mes stages, j’ai appris à prendre le temps d’analyser certaines situations. C’est une compétence que j’ai acquise pour ma vie professionnelle, mais aussi pour ma vie personnelle. De manière plus générale, mon parcours universitaire m’a permis de développer mon sens de l’organisation. J’ai aussi appris à mener des projets à terme et à travailler en équipe. Ça va me servir tout au long de ma vie. » 

Et si vous avez le goût du voyage, les 4 disciplines que sont la psychologie, la criminologie, la psychoéducation et le travail social vous offrent la possibilité d’étudier à l’étranger!  

Un projet de vie, mille opportunités de carrière 

Nos programmes en intervention et relation d’aide vous ouvrent la voie vers des professions aussi nombreuses que variées. « Il y a beaucoup de possibilités de façon générale. Beaucoup travaillent en milieu scolaire. D’autres travaillent dans le milieu de la santé et des services sociaux, dans les centres jeunesse, les hôpitaux. Ce que je trouve vraiment bien, c’est qu’on a la possibilité d’acquérir des expériences de travail à temps partiel, en même temps qu’on étudie. C’est ce que j’ai fait pendant mon bac. Ça permet de se créer tout de suite une identité professionnelle. C’est un milieu riche et plein d’opportunités », explique Marion. 

Selon Sophie Parent, il existe une foule de professions connexes souvent méconnues et qui s’adressent à ceux et celles qui préféreraient plutôt soutenir les intervenants et intervenantes ou encore les décideurs dans leur travail. « Par exemple, il y a l’analyse criminologique, qui vise le développement et l’utilisation d’outils et de connaissances pour comprendre le phénomène criminel, le fonctionnement de la police, le phénomène de victimisation, etc. Cette spécialisation mène à des emplois tant dans les secteurs privés que publics. Le domaine de l’intelligence artificielle offre aussi des possibilités auxquelles on ne pense pas nécessairement, mais c’est très utile au développement d’outils pour les intervenants. »

Vous l’aurez compris : il y a suffisamment de possibilités, autant pendant qu’après vos études, pour que vous puissiez trouver ce qui colle vraiment à vos goûts et aspirations!


Ce qu’il vous faut pour l’admission

Les exigences pour l’admission à l’ensemble des programmes de 1er cycle sont assez homogènes, mais rien ne vaut une consultation des détails par programme pour vous assurer de ne rien manquer. Le plus simple est d’accéder à la fiche descriptive du ou des programmes qui vous intéressent depuis le Guide d’admission aux programmes en sciences sociales : intervention.

Chaque fiche descriptive des programmes vous propose un onglet « Admission et exigences » qui vous explique tout ce que vous devez savoir pour présenter votre demande.


Intervention et relation d’aide en 360

Vous êtes dans le doute quant à votre choix de programme d’études? Utilisez Affiniti pour y voir plus clair! 

Vous voulez en savoir plus sur les programmes de 1er cycle en sciences sociales - intervention? Avec plaisir! 

Vous voulez en savoir plus sur les professions en intervention sociale et relation d’aide? Voici quelques liens utiles :  


Vous avez une question pressante? Clavardez avec le personnel de l’admission!

Vous voulez voir à quoi ressemble la vie étudiante chez nous? Abonnez-vous au compte Instagram @umontreal.futuretudiant


À propos de l'auteur(e)
Sarah Paradis

Sarah est agente de communication au SAR depuis l'automne 2020. Communicatrice passionnée, elle raffole de la création de contenu numérique, de l'évènementiel et de l’animation. Fière Montréalaise, elle est amoureuse de sa ville et de tout ce qu’elle a à offrir. Avec Sarah, vous vous sentirez toujours comique, comme elle a le rire très facile! 

Création de contenu
Animation
Fan de chiens

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.