Orientation scolaire | Vie étudiante

Salut, moi c’est Nelly, j’ai 21 ans et je suis en première année de baccalauréat à l’UdeM. Je me suis réorientée deux fois, mais cette fois-ci, j’ai trouvé la voie qui me convient. Vous envisagez une réorientation dans vos études? Voici 4 conseils pour la mener à bien, petit à petit.

crédit photo : Tristan Grech

1. Faites le point

Premièrement, il est important de préciser que cette démarche ne signifie en rien que vous avez échoué. La réorientation n’est pas synonyme d’échec, loin de là! Que vous changiez de parcours n’enlève rien au chemin déjà fait. Bien que vous ne soyez pas la seule personne à le faire, il faut en avoir du courage pour reprendre à zéro. D’ailleurs, croyez-le ou non, c’est souvent pour le mieux! 

OK, vous avez réussi à dédramatiser la situation, c’est bien! Maintenant, concrètement, que faire? Mon premier conseil, c’est de ne surtout pas lâcher vos études d’un coup! L’impulsivité n’a pas sa place, c’est une grande décision qu’il est important de laisser mûrir. Il n’est pas question de quitter votre programme sans savoir quel est le plan B.

Dans un premier temps, interrogez-vous. Pourquoi voulez-vous arrêter? Est-ce à cause de la difficulté du diplôme? Du sujet d’étude? De l’environnement? Il n’y a pas de bons ou de mauvais fondements. Ce sont vos raisons, et l’importance que vous y accordez va déterminer vos choix futurs.

Il est certain qu’on ne peut pas changer d’idée à la moindre difficulté. Mais il est hors de question de s’y accrocher pour des motivations inappropriées! Si ce n’est pas la bonne voie pour vous, pas d’inquiétudes, il y aura toujours des solutions.

2. Écoutez vos propres désirs

Ne vous laissez pas influencer par les commentaires négatifs qui pourraient vous diriger vers de mauvaises décisions.

Comprenez et faites comprendre qu’il s’agit de votre parcours, de vos études et de votre carrière. Vous êtes la première personne concernée par cela. C’est à vous que le choix revient. Il n’est pas là question cependant de faire la sourde oreille. 

Écoutez les avis constructifs, les remarques bien placées, par exemple sur des possibilités que vous n’aviez pas envisagées! Vos sentiments et la sagesse de vos proches seront de mise (un peu de modération ne fait pas de mal pour éviter les comportements précipités).

Maintenant, sortez papier et crayon, place à l’introspection! Voici une petite liste (non exhaustive) de questions à se poser quand on cherche LA voie : De quoi ai-je envie? Qu’est-ce qui me plaît dans la vie? Qu’elles sont mes passions? Qu’est-ce que j’aime faire? Quels sont mes principaux centres d’intérêt?…

Noter les résultats sur papier (ou à l’ordinateur) a un effet cathartique! N’hésitez surtout pas à appliquer des « notes » à vos réponses. Par exemple : parmi les domaines que j’affectionne, j’aime plus l’architecture (4/5) que la médecine (3/5).

3. Allez voir un conseiller d’orientation / jouez avec les outils mis à disposition

Si vous n’arrivez pas à amorcer votre réflexion, le conseiller d’orientation peut vous aider à concrétiser ce nouveau départ vers la personne que vous êtes réellement! 

Il est là pour vous poser les bonnes questions afin de faire émerger vos idées et envies, et pour vous assister dans vos démarches de développement de carrière.

Bien sûr, le conseiller d’orientation n’est pas le seul à détenir cette fonction d’accompagnateur. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de parler à un inconnu de votre réorientation, lancez-vous avec les outils mis à votre disposition sur Internet (tests d’orientation). 

Internet est un fabuleux moyen de vous renseigner sur la voie qui vous intéresse, par exemple en regardant des vidéos de professionnels du domaine, en remplissant des questionnaires… Prenez votre temps, sinon vous devrez comme moi changer d’orientation encore une fois!

4. Trouvez votre nouveau programme

Félicitations, vous savez vers quel domaine vous voulez vous diriger! Le moment est maintenant venu de découvrir le programme de vos rêves! Ne vous précipitez pas, examinez toutes vos possibilités! Il y a énormément de choix, mais parmi les 250 programmes de l’Université de Montréal, vous trouverez sûrement votre bonheur!

Vous pouvez vous servir des comparateurs de programmes mis à votre disposition pour vous aider!


Ressources utiles

La comparaison des programmes d’études

« Le comparateur de programmes vous permet de faire ressortir les ressemblances et les différences entre trois programmes d’études côte à côte dans un tableau. »

Comparer les programmes d’études


Le test Cursus

« Le test Cursus est un outil d’exploration en ligne qui vous aide à déterminer quels programmes d’études correspondent à vos champs d’intérêt, vos traits de personnalité et vos aspirations professionnelles. »

Faire le test Cursus
 

À propos de l'auteur
Nelly Salen

Nelly est étudiante au baccalauréat de communication. Malgré son emploi du temps bien rempli, elle fait une place de choix à sa passion : la création. La tête pleine de rêves et d’idées, elle voit Montréal comme une ville où elle peut épanouir son âme d’artiste.

Pro de mojitos
Photographie
Listes

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Portes ouvertes automne 2019
Le test cursus: pour trouver votre voie