Apprendre le Français | Programme intensif

À compter de mai 2020, l’Université de Montréal offrira un programme intensif de francisation de 4 mois aux étudiants non francophones. L’objectif visé : l’obtention du niveau intermédiaire de français requis (niveau B2) avant la rentrée de septembre.

Si ce genre de séjour est déjà très populaire dans d’autres établissements répartis aux quatre coins du monde, c’est par le contenu proposé que le programme de l’UdeM se démarque.

« Notre objectif, c’est de faire passer les étudiants et étudiantes d’un niveau B1 à B2 en 4 mois. Toutefois, ce nouveau concept — où rien n’est laissé au hasard — permettra aux nouveaux étudiants, en plus d’apprendre le français, de se familiariser avec la communauté universitaire, son fonctionnement et ses exigences, de s’approprier la terminologie du domaine d’études et des méthodes de travail universitaire et de découvrir Montréal, sa vie culturelle et les occasions qu’elle offre »

Michèle Glémaud, directrice générale du Service de l’admission et du recrutement de l’Université de Montréal.

« Comme il s’agit d’une suite de modules accompagnés d’une évaluation continue, les étudiants et étudiantes qui suivront ce séjour intensif n’auront pas à repasser d’autre test de langue pour être admis de façon définitive dans leur programme d’études », a fait savoir la directrice avant de rappeler qu’il faut déjà être admis à l’UdeM pour bénéficier de ce séjour de francisation unique en son genre.


Comprendre les niveaux de compétence langagière

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) définit six niveaux de compétences en langues étrangères, de A1 (utilisateur élémentaire) à C2 (utilisateur expérimenté). L’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes en définit douze répartis en trois stades : débutant (niveaux 1 à 4), intermédiaire (niveaux 5 à 8) et avancé (niveaux 9 à 12).

Le niveau B1 du Cadre européen ou le niveau 6 de l’Échelle québécoise implique que l’individu est en voie d’acquérir un niveau intermédiaire de maîtrise de la langue française. De façon générale, l’étudiant à ce niveau peut :

  • comprendre et participer à des conversations portant sur des sujets concrets liés aux besoins de la vie quotidienne;
  • comprendre et produire des textes portant sur des thèmes concrets.

Selon les mêmes cadres de référence, le niveau B2 ou le niveau 8 implique que l’individu possède un niveau intermédiaire de maîtrise de la langue française. À ce niveau, l’étudiant est en mesure de :

  • comprendre des conversations ou des présentations informelles sur des thèmes concrets ou sur certains sujets d’intérêt général, dans des situations partiellement prévisibles, et communiquer de façon autonome;
  • transmettre ses idées de façon claire et rédiger des textes formels qui respectent les exigences de base de différents milieux (scolaires ou professionnels), et comprendre des textes d’intérêt général de plusieurs pages comportant des idées implicites, des ambiguïtés ou des abstractions.

Le programme intensif de francisation de 4 mois permettra donc aux étudiants d’atteindre le niveau B2 du Cadre européen ou le niveau 8 de l’Échelle québécoise, seuil minimal requis pour être admissible à un programme de l’UdeM.

Les définitions des différents niveaux du Cadre commun européen peuvent être consultées ici.

Apprendre le français dans un contexte universitaire

Concrètement, le programme intensif de francisation permet le développement des compétences de niveau B2 ou de niveau 8 pour l’écoute, la lecture, la conversation et l’écriture. Basé sur des pratiques pédagogiques innovantes et efficaces, il permet également la familiarisation avec le fonctionnement et les exigences de l’Université.

En plus des cours de français en contexte universitaire, le programme comprend des activités socioculturelles enrichissantes sur le campus et ailleurs (musées, bibliothèques, évènements culturels, parcs, etc.) pour permettre aux étudiants et étudiantes de s’initier aux cultures universitaire et québécoise et de socialiser avec leurs pairs.

Le tout, au cœur de Montréal : de quoi en faire une expérience linguistique et culturelle mémorable! Durant tout le séjour, des professeurs et professeures ainsi que des auxiliaires d’enseignement de l’UdeM seront aux côtés des étudiants et étudiantes pour les faire progresser en français et dans leur cheminement universitaire.

Un tarif privilégié

Un tarif privilégié sera également accordé aux étudiants admis à ce programme pour les frais associés aux 4 mois de francisation. Afin d’approfondir leur français et de comprendre les subtilités de la langue de Molière, ils paieront seulement 3 500 $ CA pour environ 400 heures de cours de francisation répartis entre mai et août.

Ce tout nouveau programme de l’Université de Montréal est une occasion sans précédent de prendre le temps de maîtriser le français, la 5e langue la plus parlée dans le monde!

Pour obtenir plus de renseignements sur les étapes de l’inscription à ce programme:

 Consultez notre site web

 écrivez à futursetudiants@umontreal.ca.

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie