Admission

Une connaissance du français oral et écrit constitue un a priori pour s’engager dans des études universitaires en français. Ainsi, pour être admissible à un programme de 1er cycle, le candidat ou la candidate doit prouver que sa connaissance du français correspond à celle qui est exigée pour le programme d’études convoité.

Mise à jour COVID-19

Une solution de test à domicile pour les candidats et candidates qui doivent faire la preuve de leur niveau de connaissance du français. 

À la suite de la fermeture imprévue de nombreux centres de test à travers le monde, l’Université de Montréal accepte exceptionnellement les résultats du TEF Express (test d’évaluation de français Express) pour l’admission au trimestre d’automne 2020. Pour vous inscrire à une séance, visitez la page Web du TEF EXPRESS.

Pour planifier votre admission, voici quatre choses à savoir pour mettre toutes les chances de votre côté afin de respecter les délais!

Il faut tout d’abord savoir que si vous n’avez pas réussi l’Épreuve uniforme de français (ÉUF), langue d’enseignement et littérature – Collégial du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, ou si vos études antérieures n’ont pas été faites dans un contexte unilingue francophone, il est possible que l’Université vous demande de fournir une preuve de connaissance du français. Vous devrez suivre ces quatre étapes pour répondre à l’exigence de français à l’admission.

1- Vérifiez si vous êtes admissible à une dispense

Si vos études antérieures ont été faites dans un contexte unilingue francophone, vous pourriez obtenir une exemption de cette exigence. Vérifiez tout d’abord si vous pouvez motiver l’une des conditions spécifiées sur le formulaire de demande de dispense. Une fois le formulaire rempli, regroupez toutes les pièces justificatives requises et téléversez votre demande dans votre Centre étudiant à la tâche « Connaissance du français ». Si vous avez fréquenté un cégep anglophone, mais que vous avez fait vos études en français au Québec durant vos 4e et 5e années du secondaire, vous êtes admissible à une dispense.

2- Repérez le niveau de connaissance du français exigé pour votre programme d’études

Les programmes d’études ne requièrent pas tous le même niveau de connaissance du français. Pour trouver cette information, consultez la page descriptive du programme qui vous intéresse sous l’onglet « Admission et exigences ». Il vous faudra ensuite entreprendre les démarches nécessaires pour acheminer une attestation de résultats à l'un des tests ou diplômes acceptés par l'Université de Montréal.   

3- Choisissez votre fournisseur dévaluation et passez votre test

Outre le test de français international (TFI), le TEF, le TCF, le DELF et le DALF ont été ajoutés à la liste des tests et diplômes acceptés par l’UdeM. Cela vous offre la possibilité de choisir le lieu où vous passerez votre évaluation en tenant compte des différentes modalités variant d’un fournisseur à l’autre : disponibilité, prix, horaire des séances, mesures d’accommodement, délai d’inscription, délai de remise de l’attestation de résultats, etc. Contactez le fournisseur et faites votre choix selon vos besoins.

4- Prévoyez les délais et soumettez votre attestation de résultats

Le nombre de tentatives pour se soumettre à l’une des évaluations acceptées par l’UdeM est illimité. Toutefois, l’Université ne tiendra compte que du premier résultat qu’elle reçoit. Il faut aussi savoir que l’UdeM n’est pas un centre de passation de tests. Consultez la liste des fournisseurs d’évaluation disponibles dans votre région et informez-vous du lieu et du délai d’obtention des résultats, car, selon le fournisseur, ce délai peut aller jusqu’à 10 semaines. Pour que le résultat soit valide, le test doit avoir été fait au cours des 18 mois précédant le début du trimestre visé par la demande d’admission. Pour une demande d’admission sans tracas, mieux vaut franchir cette étape le plus rapidement possible!

C’est le Centre de communication écrite (CCE) qui a la responsabilité de reconnaître cette exigence. Si vous avez des questions, voici quelques liens pertinents :

Consulter le site Web du CCE

voir la liste des tests et diplômes acceptés


Un programme intensif de francisation universitaire conçu pour entreprendre des études à l’Université de Montréal

L'Université de Montréal a mis sur pied un programme d'immersion linguistique de quatre mois (370 heures de cours) destiné à ses futurs étudiants et étudiantes non francophones. La réussite de cette formation vous permettra de faire la preuve d’une connaissance du français correspondant à celle exigée par la majorité des programmes de 1er cycle sans passer de test de français supplémentaire et sans avoir à déposer une nouvelle demande d'admission. 

S’inscrire au programme intensif de francisation universitaire

À propos de l'auteur
Marie-Pier Carpentier

Marie-Pier est agente de communication au SAR depuis avril 2018. Polyvalente et débordante d’enthousiasme, elle est aussi la reine de l’organisation et des post-it. Avec elle, le hasard ne décide jamais. Après des études en infographie, elle a arpenté le métier de designer graphique pendant quelques années en tête-à-tête avec son écran. Avide de relations humaines, elle a poursuivi des études universitaires en langues et communication. Depuis, elle conjugue communication graphique et écrite au plus-que-parfait.

Création de contenu
Stratégie Web
Pokémons

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie