Admission

Faculté de médecine

DES de compétence additionnelle en médecine familiale – clinicien érudit (profil recherche)

Études médicales postdoctorales 6-483-1-5

mars 2024
Début du trimestre
Offert au campus Montréal

Le programme de formation avancée de clinicien érudit (profil recherche) s’adresse aux futurs médecins de famille qui aspirent à une carrière de clinicien-chercheur autonome.

Survol du programme

À propos

Préparez vous à une carrière en médecine familiale, profil de recherche

Durant les 26 périodes que dure le programme avancé de clinicien érudit – profil recherche, le résident ou la résidente poursuit le développement et la consolidation de ses compétences en médecine de famille en réalisant des activités cliniques dans une clinique universitaire de médecine de famille (CUMF) sous une supervision adaptée à son niveau d’autonomie.

Les objectifs généraux sont de leur permettre :

  • D’acquérir une formation robuste en recherche tout en continuant de développer leur compétence en médecine de famille;
  • De compléter une formation qui rende leur dossier compétitif auprès des organismes subventionnaires;
  • D’intégrer des activités de formation en recherche à leurs activités cliniques;
  • D’entamer un processus de professionnalisation à titre de médecin clinicien-chercheur par l’intégration à une équipe de recherche.

 

Lire la suite
  • Le résident ou la résidente consacre 80 % de son temps à la complétion obligatoire d’un programme de formation graduée en recherche de niveau maîtrise, s’engage dans une démarche scientifique continue fondée sur l’acquisition, le développement, l’application et la diffusion de savoirs.
  • Le résident ou la résidente démontrera la maîtrise et l’intégration de compétences de recherche en réalisant un projet de recherche. 

Cours et particularités

Support et préparation à la carrière de clinicien chercheur : Dès le début de sa 1e année la direction du programme s'engage à accompagner le résident ou la résidente dans ses demandes de bourses au Programme FRQS/MSSS de formation pour les médecins résidents en médecine familiale visant une carrière en recherche.

3e année de résidence

  • Scolarité de niveau maîtrise. 
  • Préparation d’un protocole de recherche.
  • Présentation du protocole selon les exigences du programme de maîtrise dans lequel le candidat est inscrit. 
  • Soumission du protocole de recherche à un comité d’éthique de la recherche reconnu. 
  • Participation à des ateliers et séminaires de recherche en collaboration avec le programme clinicien chercheur (PCC) du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. 
  • Pratique clinique répartie sur les 13 périodes. Des fiches d'évaluation des activités cliniques longitudinales sont remplies aux périodes 7 et 13.

4e année de résidence

  • Poursuite de la scolarité de niveau maîtrise.
  • Préparation et dépôt du mémoire de maîtrise.
  • Participation à des ateliers et séminaires de recherche en collaboration avec le programme clinicien chercheur (PCC) du Collège royal.
  • Pratique clinique longitudinale.

Cours obligatoires : Le résident devra suivre un cours d’éthique au choix et le cours carrière de chercheur en santé est fortement recommandé.

Éthique

Carrière de chercheur en santé

MMD6100R (3 crédits) : Cours à la carte, non obligatoires, proposés en fonction du programme de maîtrise.

  • ASA6732 : 3 crédits, Évaluation des technologies de la santé
  • MSO6001 : 3 crédits, Concepts de base en épidémiologie
  • MSO6061 : 3 crédits, Introduction à la biostatistique

Ateliers/séminaires obligatoires aux années 1 et 2

  • Le résident ou la résidente du PCÉ profil recherche participera au curriculum de base du PCC du Collège royal
  • Curriculum de base sur un cycle de 2 ans
  • 6 ateliers par an (12 au total)
  • Ateliers supplémentaires intercalés selon les besoins
  • Le résident ou la résidente aura l’occasion pendant ces rencontres de présenter son projet de recherche et l’avancement de ses travaux et d’assister à des présentations

La résidente ou le résident est encouragé à développer ses habiletés de communication orale et écrite par des présentations scientifiques dans des congrès (communication scientifique orale ou par affiche), par des demandes de bourses/subventions, incluant des bourses de voyage et par la rédaction d’articles.

Méthodes d’évaluation

  • Fiche d’appréciation du stage clinique du DMFMU pour les activités cliniques.
  • Fiche d’appréciation du stage propre au programme avancé de clinicien érudit du DMFMU pour les activités de recherche et le projet recherche.
  • Évaluation déterminée selon les critères de chaque enseignant responsable des cours et du directeur du projet de maîtrise du programme de maîtrise.

Centres de formation

Une CUMF en région métropolitaine parmi les CUMF du réseau des CUMF du département de médecine de famille et de médecine d’urgence de l’Université de Montréal selon l’affiliation du directeur de recherche.

Exemples : 

  • Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)
  • CISSSL
  • Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal (HSCM)
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR)

Exigences d'admission

Conditions d’admissibilité

Assurez-vous de sélectionner vos choix pour afficher les conditions d’admissibilité qui s’appliquent à vous.

Conditions générales d’admissibilité

Pour être admissible à titre d’étudiant régulier et sous réserve de la qualité du dossier, le candidat doit soit :

  • satisfaire aux conditions générales d’admissibilité (section 5.3) du Règlement des études médicales postdoctorales;

  • et respecter la règle sur l'éloignement de la pratique.
     

    Règle sur l'éloignement de la pratique

    Le candidat qui dépose une demande d’admission doit pouvoir démontrer à l’aide d’une documentation officielle qu’il a soit :

    • terminé sa formation médicale de 1er cycle (doctorat en médecine, M.D.) ;
    • été en stage dans un programme de résidence ;
    • pratiqué la médecine de façon autonome,
    • à l’intérieur des quatre années précédant la demande d’admission.

    La préférence sera accordée aux candidats qui pourront démontrer qu’ils ont eu une pratique clinique autonome, soutenue et continue sur une durée minimale d’une année au cours des deux années précédant la demande. À noter que les stages d’observation et la télémédecine ne sont pas considérés comme étant une pratique clinique autonome.

    Adoptée par le Comité des études médicales postdoctorales (2022-CEMP-65-res01), 14 décembre 2022
    Révisée le 12 juin 2024

Conditions propres à ce programme
  • Être inscrit à une résidence en médecine familiale dans un programme agréé par le Collège des médecins de famille du Canada ou l’avoir terminé.
  • Dossier scolaire supérieur ou exceptionnel.
Exigence de français à l’admission

Dans le cadre de sa mission de former des médecins compétents, la Faculté doit s’assurer de prendre les moyens nécessaires afin de préserver la sécurité des patients.

Tout résident ou moniteur qui souhaite effectuer de la formation médicale postdoctorale à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, doit avoir une connaissance suffisante de la langue française. On définit un moniteur comme toute personne qui poursuit une formation médicale postdoctorale (résidence ou fellowship), en étant rémunéré par une source de financement autre que la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Afin de permettre à ces résidents ou moniteurs de s’adapter à leur nouveau milieu et à leur nouvel environnement francophone, le directeur de programme pourra autoriser le résident ou le moniteur à effectuer des stages non contributoires pendant les deux ou trois premiers mois de sa formation.

À l’issue des trois premiers mois de sa formation, il pourrait être exigé du résident ou du moniteur, à la discrétion du vice-décanat aux études médicales postdoctorales, qu’il complète avec succès un examen de français.

Si après cette période le directeur du programme constate que de laisser poursuivre la formation du résident ou du moniteur pourrait mettre en péril la sécurité des patients vu la non maîtrise du français, il pourra après discussion avec le vice-doyen des études médicales postdoctorales, enclencher le processus de recommandation d’abandon ou exclusion.

Notez que les critères quantitatifs ci-dessus ne remplacent pas l’analyse qualitative de votre dossier. Ces critères sont publiés uniquement à titre indicatif. Une admissibilité à un programme d’études ne garantit pas une offre d’admission. Les informations contenues sur cette page sont modifiables sans préavis.

Besoin d’info sur le programme?

Besoin d’info sur l’admission?