Sommaire et particularités

Numéro

1-481-1-0

Cycle

1er cycle

Type

Baccalauréat ès sciences (B. Sc.)

Crédits

90 crédits

Durée

3 ans

Particularités

  • Capacité d'accueil limitée
  • Temps plein
  • Temps partiel
  • Offert au campus de Montréal
  • Cours de jour

Présentation

Ce programme de premier cycle vise à former des spécialistes en santé publique environnementale (SPE) et en santé et sécurité du travail (SST) qui pourront œuvrer en prévention ou en inspection dans leur domaine respectif. Il permettra aux étudiants d’acquérir des bases solides en sciences de la nature et en santé publique et de couvrir les objectifs de formation et compétences jugées essentielles à ces spécialisations telles que précisées par leur organismes d'agrément respectifs (BCRSP et CIPHI). Ce programme devrait intéresser ceux qui se préoccupent des risques à la santé, associés à l’environnement (contaminants, aménagement, milieu général et de travail, etc.)

Objectifs

Objectif général
Le programme de premier cycle vise à former des spécialistes en SPE et en SST qui pourront oeuvrer en prévention ou en inspection dans leur domaine respectif. Il permettra aux étudiants d'acquérir des bases solides en sciences de la nature et en santé publique et de développer les compétences jugées essentielles à ces spécialisations telles que précisées par les organismes d'agrément respectifs (BCRSP et CIPHI).

Tronc commun (4 premiers trimestres)
À la fin de ces trimestres, les étudiants seront en mesure de:

  1. Faire preuve des connaissances fondamentales en sciences de la nature et en santé publique
  2. Faire preuve des connaissances des méthodes de base permettant d'identifier les risques pour la santé et la sécurité associés au milieu de travail et à l'environnement en général
  3. Identifier les facteurs de risques chimiques, physiques, biologiques, et ceux liés à l'aménagement et à l'ergonomie du milieu de travail et de l'environnement général et les mesures de contrôles associées
  4. Évaluer les risques pour la santé et la sécurité associés aux facteurs de risque du milieu de travail et de l'environnement général
  5. Communiquer les risques pour la santé et la sécurité associés aux facteurs de risque du milieu de travail et de l'environnement général et formuler des recommandations

Spécialisations (5e et 6e trimestres)
À la fin de ces trimestres, les étudiants qui se spécialisent en SPE ou en sécurité du travail seront en mesure de:

  1. Faire preuve de connaissances spécifiques au domaine de la SPE ou de la SST (selon la spécialisation)
  2. Mettre en pratique l'identification, l'évaluation, la communication ou le contrôle des risques en SPE ou en SST (selon la spécialisation)
  3. Communiquer efficacement à l'oral et à l'écrit dans les situations professionnelles et adapter la communication au public cible
  4. Agir avec professionnalisme dans les situations de travail

Forces

L'École de Santé Publique de l'Université de Montréal (ESPUM) regroupe la plus grande concentration de chercheurs et d'experts en santé publique au Canada. Elle est la seule institution d'enseignement et de recherche en santé publique au Québec et est reconnue comme le plus grand pôle d'excellence francophone en santé publique au monde. L'ESPUM est la seule école francophone au monde qui est agréée par le CEPH (Council on Education for Public Health).

L'intérêt pour ce programme de 1er cycle est qu'il est unique au Québec et le seul en français au Canada. Il formera des spécialistes en SPE et SST possédant des bases en sciences de la nature et en santé publique leur permettant d'accéder à des emplois d'inspecteurs et de conseil en prévention des maladies liées à l'environnement de même qu'en prévention de maladies professionnelles et des accidents de travail, un champ considéré en pleine expansion au Canada.

Il est attrayant pour les étudiants francophones québécois, canadiens et auprès d'un bassin de toute la francophonie.

Les étudiants de la spécialisation en SPE seront éligibles à l'examen de certification du CIPHI s'ils ajoutent 60 h à leur stage et si ce dernier est supervisé par un inspecteur certifié CIPHI. De plus, ils devront aussi suivre un cours optionnel intensif de 6 crédits au printemps de la 3e année de leur programme (sous réserve d'approbation du CIPHI).

Les étudiants de la spécialisation en sécurité du travail seront aussi éligibles à l'examen de certification du  «Board of Canadian Registered Safety Professionals ». Cependant, ils devront accumuler quatre ans d'expérience (heures du stage comptées), avant de pouvoir faire cet examen.

Le programme jouera donc un rôle important dans le domaine de la protection de la santé publique au Québec, au Canada et possiblement ailleurs au monde.

Personnes-ressources

Information sur le programme

Information sur l'admission

Signaler un changement

Demande d'admission

Partagez cette page