Sommaire et particularités

Numéro

2-592-6-0

Cycle

Cycles supérieurs

Type

Attestation

Crédits

15 crédits

Particularités

  • Temps partiel
  • Offert au campus de St-Hyacinthe
  • Cours de jour
  • Cours de soir
  • Cheminement sans mémoire ou thèse
  • Offert en ligne et au campus de St-Hyacinthe
  • Cours en ligne durant l'automne et l'hiver et cours en classe intensive durant l'été
  • Ouvert aux étudiants de plusieurs disciplines

Présentation

À travers le monde et l’histoire, les sociétés humaines sont intimement liées aux animaux, sauvages ou domestiques, pour la production de nourriture, pour ce qui touche les loisirs, pour leurs aspects thérapeutiques et pour leur rôle sur le plan affectif et celui du maintien d’écosystèmes résilients. La santé publique est l’ensemble des actions organisées de la société visant à promouvoir, protéger, améliorer et, le cas échéant, rétablir la santé de personnes, de groupes ou de la population entière. La santé publique vétérinaire est l’ensemble des actions qui sont en rapport direct ou indirect avec les animaux et leurs produits dès lors qu’elles contribuent à la santé de l’homme, c’est-à-dire son bien-être physique, moral et social.

Ce microprogramme de 2e cycle s’adresse aux cadres et aux professionnels œuvrant dans les domaines de la santé publique liés aux interactions entre l’homme, l’animal et l’environnement (vétérinaires et non-vétérinaires) ainsi qu’à toute personne désirant y travailler.

Le microprogramme « Interface animal-homme-environnement et santé » vise l’acquisition de compétences générales et interdisciplinaires pour appréhender les problématiques de santé liées à l’interface animal-homme-environnement dans toute leur complexité avec une approche multidisciplinaire.

Les cours sont généralement offerts en ligne aux sessions d’automne et d’hiver et sous un format présentiel intensif lors de la session d’été. Certains cours peuvent aussi être suivis à la carte.

Le microprogramme « Interface animal-homme-environnement et santé » peut être combiné avec le microprogramme « Interventions en santé publique vétérinaire » et un stage de 15 crédits pour mener à une maîtrise professionnelle en Santé publique vétérinaire.

Objectifs

Au terme de ce programme, les candidats seront en mesure :

  • de comprendre et d'appliquer des outils pour décrire et analyser des problématiques d'importance et émergentes en santé publique vétérinaire, dont celles relatives aux zoonoses, aux toxi-infections alimentaires, à l'agroenvironnement et à la sécurité alimentaire;
  • d'appliquer leurs compétences en accord avec une approche écosystémique de la santé qui tient compte du contexte global dans lequel évolue la santé publique vétérinaire (aspects socioculturels, politiques, économiques) à l'échelle régionale, nationale et internationale.

Forces

  • Programme unique au Canada;
  • Les cours sont offerts en ligne avec sessions interactives, ou de manière intensive sur le campus de Saint-Hyacinthe durant la session d’été, pour être conciliables avec l’horaire des étudiants et des professionnels;
  • Les cours peuvent être suivis individuellement sans obligation de compléter le microprogramme;
  • Cours visant le développement de compétences nécessaires à la résolution des problématiques d’actualité en santé publique;
  • Cours diversifiés, dynamiques et participatifs.

Membres du Comité des études supérieures

  • Daniel Jean
  • Daniel Dubreuil
  • Sylvain Quessy
  • Christopher Price
  • Jacques G. Lussier, président 

Personnes-ressources

Information sur le programme

Information sur l'admission

Signaler un changement

Demande d'admission

Partagez cette page

Le test cursus: pour trouver votre voie