Des meneuses de claque donnent une prestation pour le match d'ouverture des Carabins.
Crédit : Université de Montréal

La réussite? Scolaire, mais pas seulement. Visez l'équilibre avec un parcours udemien résumé en quatre points forts. 

1. L’expérience à l’honneur: comment s’impliquer?

Être impliqué dans la vie étudiante, c’est presque une seconde nature à l’Université de Montréal. Que ce soit pour enrichir votre expérience professionnelle en écrivant pour le journal Quartier Libre, vous engager auprès d’une association ou d’un café étudiant, les choix sont multiples pour enrichir un CV tout en apprenant le sens du mot responsabilité.

Laure, 22 ans, ancienne élève du lycée français de Pékin, a travaillé plus d’un an dans le centre d’appel de l’UdeM et deux ans au café universitaire La Retenue. “J’ai eu l’occasion de rencontrer du beau monde à l’UdeM. (...) Travailler à côté de mes études m’a beaucoup aidé à m’organiser”, confie la jeune diplômée d’un baccalauréat en sciences de la communication. “Pour moi, Montréal sonne avec opportunité. C’est une ville qui privilégie la jeunesse.”

Pour en savoir plus sur les activités liées à la vie étudiante, jetez un coup d’oeil à notre article Vie de l’UdeM: après les cours, on s’implique!

2. Activités: dépenser pour viser l’équilibre

Héritière du mode de vie nord-américain, l’université canadienne fait la part belle aux activités culturelles et sportives. Si les études restent en tête d’affiche, un bon équilibre nécessite de lâcher prise: délaissez le rat de bibliothèque le temps de recharger vos batteries au CEPSUM (Centre d'Éducation Physique et Sportive de l’UdeM) et replongez la tête dans les révisions en toute sérénité! Située sur le Mont-Royal, l’UdeM jouit de ce poumon vert si cher à Montréal: campus américain, oui! Les avantages qui vont avec? Encore mieux!

Carabins au féminin: zoom sur l’équipe de hockey. - Retrouvez l'ensemble des activités culturelles et sportives de l'UdeM ici

3. L’UdeM et ses services: un soutien quotidien

Angoisses? Stress de fin de session? A travers ses multiples services de soutien, l’UdeM reste à l’écoute de ses étudiants au-delà de la simple réussite scolaire. La réputation de ses professeurs les devance sur le terrain de l’accessibilité: ouverts aux questions et disponibles en dehors des cours, ils n’en conservent pas moins leur professionnalisme. L’exigence reste élevée, le débat est fructueux et les cours passionnants.

Clara, 22 ans, a passé l’intégralité de sa scolarité au lycée français de Barcelone. En revenant sur son parcours, qu’elle a toujours voulu international, la jeune fille retient de l’Université de Montréal une formation multidisciplinaire.

“L’UdeM m'a offert une ouverture d'esprit que je n'aurais pas pu acquérir ailleurs, parce qu'il s'agit d'un mode d'enseignement très différent, qui mise davantage sur la réflexion et l'autonomie dans l'apprentissage qu'en Espagne,” explique Clara.

La jeune diplômée poursuit actuellement un DESS en journalisme après avoir terminé son baccalauréat en études internationales à l’UdeM.

Consultez le Centre Étudiant du Soutien à la réussite (CÉSAR) pour en savoir plus!

4. Réussite étudiante: après l’effort, le mérite

 À l’UdeM, la réussite ne passe pas inaperçue! Qui dit enseignement de qualité dit gage de réussite. De nombreux prix, bourses et distinctions reviennent chaque année à des étudiants méritants de l’UdeM, récompensés pour certains lors de la cérémonie facultaire annuelle Célébrer les arts et les sciences. Quant aux bourses d’excellence, elles représentent le bon exemple de la reconnaissance du travail étudiant à l’UdeM.

Pour plus d'informations sur les bourses d'études offertes par l'UdeM, c'est par ici!

Étudier à l'UdeM: comment financer ses études

À propos de l'auteur
Ambre Sachet

Ambre est journaliste au Service de l'admission et du recrutement et rédactrice pour le blogue Objectif UdeM. Critique culturelle et bloggeuse féministe, Ambre est une assoiffée de voyages, de cinéma et de littérature. Elle pourrait passer ses journées à décortiquer des films par l'écriture et à expliquer son adoration pour le néoréalisme italien.

Critique artistique
Féministe invétérée
Journaliste d'investigation

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie