Vie étudiante | Conseils

Faute de moyens financiers, les étudiants internationaux ne peuvent pas tous retourner dans leur pays d’origine pendant les vacances d’été. Si vous êtes dans cette situation, voici quelques idées pour vous occuper, seul ou accompagné.

1. Trouver un travail étudiant

La période estivale est le moment idéal pour mettre quelques sous de côté en dégotant un emploi saisonnier! Étudiants étrangers, votre permis d’études vous permet (sauf exception) de travailler à temps plein lors de cette période. Et croyez-le, la demande de main-d’œuvre est présente. Vous pouvez trouver des emplois notamment dans la restauration ou le tourisme, ou comme travailleur agricole. Rafraîchissez votre CV et allez démarcher les entreprises qui vous intéressent de façon spontanée. 

Emplois étudiants à Montréal : où et comment les trouver?


2. (Re)trouver la forme

Durant l’année scolaire, entre le travail personnel, les cours et parfois les emplois étudiants, il est difficile de prendre soin de soi comme on le voudrait… Avec le retour de la belle météo et du temps libre, plus d’excuses! Piscines publiques, vélo (à louer l’instant d’un trajet par exemple), marche, CEPSUM (centre sportif de l’UdeM), il y a toujours des moyens pour s’entretenir tout en se faisant du bien, mentalement et physiquement! L’été vous offre la possibilité d’assimiler de nouvelles recettes (ou d’apprendre à cuisiner). Mettez vos talents de chef en action et perfectionnez vos plats étudiants pour être prêt à l’arrivée de la rentrée. Si aucune de ces idées ne vous fait envie, dormir est aussi un bon moyen de retrouver la forme, pour récupérer les heures perdues durant l’année scolaire!


3. Faire une escapade en dehors de Montréal

L’expérience montréalaise n’est pas complète sans… sortir de Montréal! En effet, beaucoup de nos amis québécois prévoient au moins une expédition à l’extérieur de la ville au courant de l’été : au Canada ou dans un autre pays! Il y a plus à voir que les bâtiments citadins et les jardins entretenus! 


4. Explorer Montréal et profiter de ses activités

De mai à septembre, faites ce qu’il vous plaît! C’est la période rêvée pour visiter davantage Montréal, se balader dans les parcs et se rafraîchir dans les piscines publiques. Durant ces mois, de nombreux festivals sont organisés, mais pas que : cinéma en plein air, crémeries, concerts, terrasses, art urbain… Il y en a pour tous les goûts. Montréal est une ville dont l’effervescence estivale vous fera tomber en amour…

La liste de nos festivals favoris


5. Avancer sur ses projets personnels

Projets personnels? Mais oui, vous savez, ces photos que vous vouliez faire, ce CV que vous deviez améliorer, ces livres que vous vouliez lire (ou écrire)! Toutes les choses que vous vouliez réaliser pendant l’année, mais que vous n’avez jamais pu commencer ou finir, vous pouvez maintenant vous y atteler! Mais tranquillement, c’est les vacances tout de même! Et comme il n’y a aucune pression pour les faire vite ou de façon efficace (comme c’était le cas pour les révisions en cours d’année), vous avez davantage de libertés quant à l’horaire ou même à l’environnement dans lequel vous êtes. Installez-vous dans un café sympathique, sur votre balcon, créez un espace qui vous donne envie de travailler en douceur sans que cela ressemble vraiment à du boulot. Allez-y à votre rythme tout en instaurant des objectifs, de manière à avancer et à ressentir cette fierté d’avoir fait quelque chose de votre journée!


Vous ne savez toujours pas quoi faire même avec ces idées? Renseignez-vous sur les cours d’été de l’UdeM!

L'été à l'UdeM : Un bon plan!

À propos de l'auteur
Nelly Salen

Nelly est étudiante au baccalauréat de communication. Malgré son emploi du temps bien rempli, elle fait une place de choix à sa passion : la création. La tête pleine de rêves et d’idées, elle voit Montréal comme une ville où elle peut épanouir son âme d’artiste.

Pro de mojitos
Photographie
Listes

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Portes ouvertes automne 2019
Le test cursus: pour trouver votre voie