Décrocher une bourse pour étudier à l’étranger n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croire. L’UdeM offre plusieurs possibilités aux étudiants internationaux, qu’ils soient des résidents permanents ou pas. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est primordial que vous portiez une grande attention aux dates limites et aux documents requis.

Étudier à l’étranger, c’est le rêve de plusieurs. Pour que le rêve devienne réalité, quelques étapes sont incontournables. Cela commence par le choix du pays, de l’établissement d’enseignement, du programme… Tout au long du processus, les étudiants doivent porter attention à chaque détail, notamment en ce qui concerne la planification financière.

Au Québec, pour avoir accès à l’enseignement supérieur, les étudiants internationaux payent des frais plus élevés que les étudiants canadiens et québécois — par ailleurs, les résidents permanents payent les mêmes frais que les Québécois. Donc, trouver des bourses peut devenir une étape décisive pour rendre viable le projet d’études.

Chaque année, l’UdeM octroie des bourses d’exemption des droits supplémentaires de scolarité pour étudiants internationaux. Il s’agit de la bourse C. Pour être admissible à cette bourse, l’étudiant doit : être inscrit à temps plein dans un programme de maîtrise ou de doctorat; présenter un excellent dossier scolaire, c’est-à-dire l’équivalent d’une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,7 sur 4,3 pour les études précédentes (au baccalauréat ou à la maîtrise, le cas échéant); fournir une preuve de demande de bourse d’exemption dans le pays d’origine; ne bénéficier d’aucune autre bourse d’exemption.

Voici les incontournables concernant la bourse C

  1. La première étape consiste à communiquer avec votre unité d’enseignement (faculté, école, département, programme d’études).
  2. Les demandes sont analysées et, selon la qualité du dossier et le nombre de bourses à allouer, elles pourraient être attribuées à l’admission.
  3. La bourse couvre les trois premiers trimestres des étudiants à la maîtrise; dans le cas des doctorants, elle couvre les six premiers trimestres. La condition à respecter? Garder une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,7 sur 4,3.
  4. La demande de bourse ne garantit en aucun cas que celle-ci sera effectivement octroyée. De plus, il est possible qu’elle soit valide pour une durée inférieure à celle mentionnée ci-haut. De toute manière, afin d’éviter toute situation désagréable, il est très important que l’étudiant international soit prêt à payer l’intégralité des frais de scolarité exigés.

À propos de l'auteur
Marie-Pier Carpentier

Marie-Pier est agente de communication au SAR depuis avril 2018. Polyvalente et débordante d’enthousiasme, elle est aussi la reine de l’organisation et des post-it. Avec elle, le hasard ne décide jamais. Après des études en infographie, elle a arpenté le métier de designer graphique pendant quelques années en tête-à-tête avec son écran. Avide de relations humaines, elle a poursuivi des études universitaires en langues et communication. Depuis, elle conjugue communication graphique et écrite au plus-que-parfait.

Création de contenu
Stratégie Web
Pokémons

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie