En sortant du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, Antoine, 22 ans, voulait étudier en droit à l’Université de Montréal. C’est finalement au baccalauréat en études internationales qu’il a été accepté et qu’il a trouvé des thématiques qui le passionnent : sociologie de l’environnement et politiques environnementales, entre autres.

« J’ai choisi l’UdeM pour sa réputation et pour sa francophonie. Je voulais une formation de qualité avant tout, c’est pour cela que je suis là! », raconte le jeune homme qui termine son baccalauréat après avoir fait un échange étudiant en Belgique, à l’Université catholique de Louvain.

« J’y ai passé quatre mois grâce à la bourse de mobilité. Cette expérience m’a ouvert l’esprit et donné envie d’aller voir ailleurs ce qui se passe! », confie Antoine qui, depuis, envisage de travailler à l’international une fois sa maîtrise en poche. Il s’imagine déjà évoluer dans le transport de marchandises par bateau ou dans le domaine de la logistique à l’international.

« J’ai bien aimé l’Europe mais cela m’a aussi permis de prendre du recul et de réaliser que le Canada, mon pays, est magnifique et que je ne l’ai pas encore assez visité », raconte l’étudiant qui espère être admis à la maîtrise en affaires internationales à HEC Montréal dès l’automne 2018.

De son baccalauréat, il retient surtout des cours de qualité et des enseignants inoubliables, à commencer par Laurence Mcfalls, son professeur du réputé cours « POL 1000 », aussi intitulé « Analyse politique : théories et concepts », un cours qui demande a priori de la créativité et de l’ouverture d’esprit. « Laurence Mcfalls est un professeur assez connu et reconnu dans notre domaine. Il a fait son Ph. D. à Harvard, c’est un modèle! Et puis, c’est une réplique parfaite de l’écrivain dans la série Californication, Hank Moody… », plaisante Antoine.

Son conseil aux futurs étudiants et étudiantes? « Travailler dans un domaine qu’on n’aime pas, c’est sûrement l’enfer. Venez étudier ce qui vous passionne! »

Antoine a su vous convaincre? Déposez votre demande d’admission!

À propos de l'auteur
Daisy Le Corre

Daisy est journaliste et chargée de projet au Service de l'admission et du recrutement. Amoureuse des mots et de la vie des gens, elle a toujours des idées plein la tête! Indiscrétion : elle voue un culte infini à Catulle Mendès, l'auteur qui lui permet d'étudier l'androgynie dans les oeuvres décadentes du 19e siècle. Raison pour laquelle elle poursuit sa recherche en littératures à l’UdeM…

Globe-trotteuse
Plume à papote
Queer

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie