Après avoir obtenu un baccalauréat avec une majeure en études cinématographiques et une mineure en études du jeu vidéo, Christopher Chancey a validé un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en design de jeux. Aujourd’hui, il est développeur de jeux vidéo chez ManaVoid Entertainment, sa propre entreprise.

« Pouvoir allier ma passion des jeux vidéo à ma soif d’entreprendre, c’est ce qui est extraordinaire dans le métier de développeur de jeux vidéo que j’exerce! », lance Christopher Chancey, passionné.

C’est à l’âge de neuf ans qu’il tombe, pour la première fois, en amour avec les jeux vidéo. Depuis, une véritable passion est née. Au fil des ans, un constat s’est imposé à lui peu à peu : « il faut que j’exerce un métier qui pourra jumeler ma passion des jeux vidéo pour avoir un emploi stimulant! »

Parmi les moments marquants du parcours universitaire de Christopher, il y a sa rencontre avec Bernard Perron, professeur titulaire au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques : « Il m’a fortement encouragé à m’orienter du côté de la conception. C’est d’ailleurs, à la suite de ses conseils, que je me suis inscrit à la mineure en études du jeu vidéo. Je fais, ainsi, partie de la première cohorte de diplômés de ce programme, qui m’a vraiment donné une solide formation théorique. »

Sitôt sa formation universitaire terminée, il fonde, avec deux anciens collègues de classe, le studio ManaVoid Entertainment, en 2014. Dans cette industrie, afin de réussir à se démarquer de la concurrence, un studio doit pouvoir développer des jeux originaux proposant des fonctionnalités, des thèmes ou encore des éléments visuels qui permettent aux joueurs de sortir des sentiers battus.

Pari réussi pour ManaVoid Entertainment en décembre 2016, avec le lancement d’Epic Manager, un jeu qui mélange aventure, gestion et éléments de jeu de rôle.

Forts du succès obtenu par Epic Manager, qui a déjà franchi le cap des 15 000 ventes depuis son lancement, Christopher et ses deux associés travaillent maintenant au développement d’un deuxième jeu.

Le conseil de Christopher aux passionnés de jeux vidéo qui souhaitent en faire un métier? « La mineure en études du jeu vidéo de l’Université de Montréal est une véritable boîte à outils, concoctée par des professeurs mondialement reconnus dans le domaine, qui permet d’acquérir le bagage théorique nécessaire pour réussir sur le plan pratique, en design de jeux. Après, c’est à vous de foncer! »

Prêt à déposer votre demande d'admission? N'attendez plus!

DÉPOSER MA DEMANDE

Abonnez-vous à notre blogue

En saisissant votre courriel, vous consentez à recevoir des communications de l’UdeM.

Le test cursus: pour trouver votre voie